Le Design Sprint 2.0

Le 100 mètres de l'innovation

Le Design Sprint 2.0

Après avoir animé des centaines de Sprint, AJ+Smart propose une version 2 de la méthode Design Sprint, approuvée par son créateur.

Cette nouvelle mouture concentre sur deux jours seulement l'implication de l'équipe client, ce qui facilite grandement son organisation. Nous l'avons nous aussi constaté, il n'est pas toujours simple d'avoir une équipe complète à disposition une semaine complète.

Le Design Sprint en quelques mots

Inspiré des méthodes agiles et de Design Thinking, le Design Sprint né en 2010 au sein de Google Venture, la branche de la marque spécialisée dans l'accompagnement des start-ups. Le process a été formalisé par Jake Knapp, en collaboration avec Braden Kowitz et John Zeratsky.

Cette approche vise à concevoir (très) rapidement un produit, une offre, une application... L’idée est de répondre à un besoin utilisateur ou client en stimulant, via une contrainte temps, le processus de création et d’innovation.

Quand se lancer dans la course et pourquoi ?

La méthodologie Design Sprint est applicable quelle que soit la taille de l’entreprise, petite ou grande. Elle est adaptée lorsque l'organisation a une idée, et souhaite la valider rapidement avant d'en faire un projet.

Le Sprint est utilisé pour condenser en quelques jours un travail qui habituellement prend des mois. Moins de temps, et moins d'argent investi sur les premières phases ! La démarche limite les risques. Elle permet de tester la force d’une idée et d’en obtenir des retours immédiats de vrais utilisateurs, sans avoir investi lourdement dans sa réalisation. 

Comment se déroule un Design Sprint 2.0 ?

Il est organisé sur 4 jours. Pour s’adapter au mieux aux contraintes des organisations, il ne nécessite que 2 jours chez vous avec vos équipes :

design sprint 4 jours
Le plan de bataille
  • J1 : Vous définissez avec nous les défis et le périmètre du Sprint.
  • J2 : Vous choisissez quels sont les défis à relever pour le prototypage. Le décideur garde un joker pour trancher. Dans les faits, il est rarement utilisé.
  • J3 : Nous élaborons un prototype haute fidélité dans le temps imparti.
  • J4 : Nous testons le prototype avec de vrais utilisateurs.

La vidéo d'AJ+Smart (en anglais) pour présenter le Sprint 2.0 :

Cet élément a besoin des cookies pour fonctionner, vous devez accepter notre utilisation des cookies pour l'afficher.

Quel résultat attendre d'un Sprint de 4 jours ?

C’est un prototype, fidèle aux besoins identifiés, et testé et commenté par les utilisateurs. La solution ainsi proposée n’est ni une copie d’écran, ni un spécimen en carton. Il s’agit d’un morceau du produit proposant une expérience au plus proche de celle du produit développé. Cette approche permet en une semaine de prendre des décisions sur les actions à mener par la suite.

Comment s’assurer un finish gagnant ?

Pour un Design Sprint efficace, il faut réunir toutes quelques conditions de succès. Cela commence évidemment par une bonne organisation en amont : réservation de salle, préparation du matériel, anticipation des utilisateurs à recruter, communication du planning de la semaine, etc. Mais il faut également veiller à entourer le Sprint des bonnes personnes. Une équipe idéale est une équipe composée de 4 à 7 personnes avec des profils (et donc des rôles) différents. Citons par exemple : un animateur, un décideur, un responsable produit, un responsable financier, un responsable client, un ingénieur, ou encore un designer.

Trois, deux, un, partez !

On fait la route ensemble ?